Logiciels

 

Présentation


L’activité logicielle de MEDYSYS repose sur le caractère pluridisciplinaire des compétences de ses collaborateurs.

Cette offre de service, complémentaire aux activités d’études, complète et finalise l’offre globale de MEDYSYS.
Cette activité se décline sous deux formes :

  •  Le développement de logiciels sur demande client
  •  La distribution des logiciels présentés dans les onglets

Le développement de logiciels peut recouvrir des formes diverses allant de l’industrialisation de travaux de recherches (incluant la réécriture des programmes, la rédaction des documentations et des formations, la création des jeux de données pour les tests de non régression), à la conception de programme selon des spécifications clients. Un exemple est le développement de DAMSTRAT que MEDYSYS assure pour le CNES au travers d’action R&T depuis plus de 10 ans.

L’activité logicielle de MEDYSYS couvre l’ensemble des domaines industriels. Nous avons les compétences pour développer sous différents langages tels que C, C++, fortran, VBA ou des scripts perl ou python.

Une partie des développements que nous réalisons sont des outils de productivité liés à des codes de calculs ou des développements de loi utilisateurs. Les exemples sont nombreux, comme des lois de comportement matériaux sous ABAQUS, des fonctionnalités sous ADAMS, des DMAP Nastran ainsi que des macros de mise en données ou de dépouillements sous Ansa et µ-Eta, ABAQUS CAE, ANSYS WorkBench (ACT) et Mechanical (APDL).

 

CLEOPS

CLEOPS (Composite Local Effects Of Plates and Shells )
Effets Locaux Tridimensionnels dans les Structures Multicouches

 

MEDYSYS développe et distribue le logiciel CLEOPS, issu de travaux de recherche pour le secteur aéronautique. CLEOPS est utilisé pour des matériaux composites mais aussi pour les assemblages collés lors de l’analyse des contraintes en bord.

Besoin

cleops_finalLa modélisation des structures industrielles composites et des assemblages réalisée par des éléments plaques et coques ne permet pas d’obtenir un champ de contraintes tridimensionnel. Ainsi, la présence des sur-contraintes en bordure ne peut pas être prise en compte pour le dimensionnement.

CLEOPS apporte cette correction nécessaire.

 

Fonctionnement


A l’aide d’une interface intuitive, l’utilisateur décrit son problème (empilement, matériaux, chargement, etc.). CLEOPS calcule les contraintes planes (K-L) et le correcteur qui permet d’obtenir le tenseur des contraintes tridimensionnelles en tout point d’analyse.

CLEOPS est basé sur des travaux de D. ENGRAND et F. LECUYER. Une approche semi analytique dans le sens de la plaque et une discrétisation EF 1D dans l’épaisseur permettent d’obtenir un résultats en quelques secondes.
Les solutions peuvent être visualisées sous forme d’iso valeur sur un plan et de courbeformule_cleops sur lesquelles certains critères d’endommagement pourront être tracés.

Le modèle ainsi que les résultats sont sauvegardés dans des fichiers textes pouvant être relus. Cela facilite les études paramétriques et permet les comparaisons entre études.

 

Domaines d’application

Effets de bords dans un composite stratifié.
Assemblage collé.
Etude de plaque trouée / rivetée.
Chargement en membrane / flexion.
Dilatation thermo-mécanique ou hygroscopique.

 

Points forts de CLEOPS

Facilité et rapidité d’exécution.
Précision des résultats.
Supporté par des logiciels libres.
Études paramétriques.

 

MFRA

MFRA.Waves (Medium Frequency Range Analysis)

Méta-Matériaux – Matériaux Composites – Matériaux à micro-structure – Matériaux périodiques ou quasi-périodiques – Matériaux à bandes interdites.

Depuis les années 80, des avancées technologiques ont permis l’élaboration de matériaux artificiels dont on peut contrôler les caractéristiques physiques par le choix des constituants de base et des géométries des motifs.
L’introduction progressive de composants en matériau composite en aéronautique et automobile témoigne de leur intérêt industriel grâce notamment à un bon rapport résistance/masse.

Dans le domaine de la propagation des ondes, ces matériaux présentent des propriétés remarquables dont certaines peuvent être mises à profit dans le cadre d’applications spécifiques dans des secteurs tels que la défense, la santé, le transport.
Interdire la propagation sur certaines gammes de fréquences, dévier des chemins de propagation afin de masquer certaines zones, ou au contraire concentrer l’énergie en des points spécifiques, identifier des défauts à partir des chemins de propagation. Les possibilités sont nombreuses et ouvrent la voie à des applications multiples dans des domaines de la physique aussi variés que l’acoustique, l’optique, la mécanique ou l’électromagnétisme.

MFRA-Waves: Une plate-forme logicielle de simulation pour la propagation d’ondes dans des milieux quasi-périodiques et/ou élancés dans les domaines des Basses Fréquences (BF) et des Hautes Fréquences (HF).

MFRA-Waves adresse les problèmes suivants:
Calcul des courbes de dispersion (Théorie de Floquet, ondes de Lamb); ondes guidées
Propagation HF: chemins de propagation, déviation de rayons (défauts, courbures), répartition de l’énergie
Propagation BF: homogénéisation, materiaux périodiques avec lois de comportement contrastées
Il s’agit d’une plate-forme ouverte dans laquelle chaque utilisateur intégre ses propres éléments et construit ainsi sa propre application.
La simulation numérique est basée sur des techniques spécifiques de développements asymptotiques: homogénéisation pour les BF, W.K.B.J. pour les HF.

MFRA 1

Illustration de la concentration d’énergie pour une onde HF dans une structure élancée présentant un défaut de forme elliptique.

 

courbes

 

 

 

DAMSTRAT

DAMSTRAT
Etude du comportement intra laminaire des stratifiés post endommagement

 

MEDYSYS développe et distribue, pour le compte du CNES, le logiciel DAMSTRAT pour l’étude du comportement mécanique de structure stratifiée. Cet outil permet de prédire l’initiation de l’endommagement et sa propagation dans la structure. DAMSTRAT est un code EF 3D à destination des Bureaux d’Études de structure spatiale.

damstrat1

                    

damstrat2

                                 

Besoin

Afin d’appréhender le comportement de structures stratifiées au-delà de l’apparition de l’endommagement, le CNES et l’ONERA ont uni leur efforts dès 1992. A ce jour, DASMTRAT est capable d’adresser des structures industrielles soumises à des sollicitations complexes.
DAMSTRAT s’appuie sur des lois de comportement prenant en compte les différentes causes d’endommagement à l’échelle du pli.

 

Fonctionnement

DAMSTRAT est un code de calcul aux éléments finis permettant de travailler en grandes déformations et grands déplacements- au-delà de l’initiation de l’endommagement. Les éléments de type volumique et poutre sont accessibles, de même que les relations linéaires. Le modèle peut être construit sous Patran, puis traduit en modèle DAMSTRAT. Les résultats DAMSTRAT peuvent être traduits pour être lisibles sous Patran.

 

Domaines d’application

Endommagement intra-laminaire
– microfissuration matrice
– décohésion fibre/matrice
– rupture fragile de fibres
Endommagement inter-laminaire
Non linéarité géométrique et matériaux

 

Points forts de DAMSTRAT

Interfaçage avec PATRAN
Super élément, élément rigide
Matériaux isotropes, orthotropes, anisotropes
LdC élastique et élasto-plastique endommageables
Chargement mécaniques divers (force, pression)
Chargement thermiques et hydriques couplés
Choix du pilotage du calcul (charge ou déplacement)
Approche multi-échelle

 

 

cnesonera

 

 
 

Pour plus d’informations contacter-nous à l’aide du formulaire ci-dessous

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet

Votre message